Follow tattootatouages on Twitter

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tatouage et Religion> Tatouage et société

Tatouage et Islam : le tattoo et la religion Islamique

Tatouage au henné par une femme voilée

Tatouage au henné par une femme voilée

La plupart des codes inhérents aux différentes religions monothéistes considèrent le tatouage, le piercing, et plus généralement la scarification et les modifications corporelles comme des actes négatifs, voire maudits qui ne s’accordent pas aux préceptes de leurs dogmes. Pourtant le tatouage est souvent un moyen pour le tatoué de montrer son amour pour Dieu en le gravant dans sa peau, et de nombreux tatouages ont une connotation religieuse très forte, quelque soit la religion.

De manière communément acceptée et globalement plutôt unanime quelque soient les courants islamiques et l’interprétation faite des écritures saintes, le tatouage est interdit par l’Islam, proscrit comme un acte satanique, apportant la malédiction divine et empêchant les ablutions.


Quelques citations extraites du Coran et communément reliées au tatouage
(traduction française par Oumma.com)
Sourate 4 – Les femmes (An-Nisa) – verset 119. « Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altéreront la création de Dieu. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu de Dieu, sera, certes, voué à une perte évidente. »

Dans cet exemple, l’expression « changer la création d’Allah » ferait le lien avec le tatouage. Le terme « tatouage » n’est clairement énoncé que dans les Hadiths, récits rapportés et transmis oralement des paroles du prophète Mohammed (Mahomet) et dont la fiabilité dépend de la qualité de l’identification des différents transmetteurs oraux. Voici quelques exemples d’injonctions contre le tatouage, les femmes tatouées, les tatoueurs, que l’on retrouve dans certain de ces Hadiths :

  • « Dieu a maudit celles qui se tatouent, celles qui tatouent, celles qui s ‘épilent le visage, celles qui liment leurs dents pour les séparer afin de paraître belle, celles qui procèdent dans le but de changer la création de Dieu »
  • « Allah a maudit celles qui relient leurs cheveux à d’autre, celles qui demandent à ce que l’on leurs fassent, celles qui se tatouent et celles qui tatouent »
  • « J’ai vu dire par mon père que le prophète a interdit l’argent du sang, l’argent de l’achat ou vente du chien, celui qui se nourrit du Riba et qui nourrissent avec, le tatoué et le tatoueur »
  • « Une femme qui tatoue a été présenté à Omar, il s’est levé en disant : Je vous supplie au nom de Dieu de me dire qui a entendu les dires du prophète sur le tatouage ? Abou Horeira a dit : je me suis levé et dit : Oh roi des croyants moi j’ai entendu. Il a dit : tu as entendu quoi ? j’ai dit : j’ai entendu le prophète dire : ne vous tatouez pas et ne tatouez point »
  • « Le bon dieu a maudit celles qui se tatouent et celles qui tatouent, celles qui s’épilent le visage, celles qui liment leurs dents et les séparent afin de paraître belle, celles qui veulent changer la création de dieu. Comment ne maudirai-je pas celle que le prophète a maudit et cela se trouve dans le Coran ? »

Bien que dans certaines populations converties à l’Islam comme les tribus Berbères, ou encore les Nubiens, le tatouage existe encore car culturellement antérieur à la conversion et hérité de très anciennes coutumes païennes liées à des rites magiques, le tatouage est rarement bien accepté chez les pratiquants de l’islam, respectant la transmission orale des paroles du prophète.

3 comments to Tatouage et Islam : le tattoo et la religion Islamique