Follow tattootatouages on Twitter

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tatouage et société

Tatouage de Tristane Banon, l’accusatrice de DSK

tatouages de Tristane Banon

tatouages de Tristane Banon


La meilleure ennemie de Dominique strauss Kahn, Tristane Banon, accusatrice de l’ex-favori socialiste pour l’élection présidentielle 2012, possède plusieurs tatouages, qu’elle a parfois fait en réaction à son arrivée « mouvementée » dans le domaine de la médiatisation politico-judiciaire

Le tatouage sur l’intérieur de son bras droit, est un tattoo qu’elle dit avoir fait le jour où elle a déposé plainte contre DSK. Il s’agit d’un lettrage qui stipule : « Ne jamais fuir, poursuivre« . Un tatouage qui symbolise son changement d’attitude vis-à-vis de la supposée tentative de viol de Dominique Strauss Kahn à son encontre, plusieurs années auparavant. Ayant toujours choisi de se taire, notamment sur les conseils de sa mère, Tristane Banon a réagit à l’affaire du sofitel de New York avec Nafissatou Diallo en portant enfin plainte contre celui qu’elle considère comme son agresseur. Jeune journaliste en mal de popularité pour certains, femme blessée pour d’autres, Tristane Banon ne laisse pas indifférent. Laissée pour compte suite à la relaxe de DSK dans l’affaire new yorkaise, Tristane Banon se retrouve face à ses démons, qu’elle combat notamment dans ses livres. Essais dont la parution coincide parfois avec l’apparition de nouvelles pièces encrées sur son corps : « Art never comes from happiness » (l’art ne vient jamais du bonheur) est l’un de ses tatouages sur le poignet. Elle les porte comme des bracelets, en lettrages rouges

Photos des tatouages de Tristane Banon



Les commentaires sont fermés.