Follow tattootatouages on Twitter

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tatouage et société

Tatouages d’Halloween : citrouilles, sorcières et monstres

tatouage citrouille halloween

tatouage citrouille halloween


Si la fête d’Halloween n’a pas en France la même popularité que dans les pays anglo-saxons, son imagerie reste fortement utilisée : citrouilles, sorcières, chats noirs, monstres et fantômes ressortent des tiroirs chaque année le 31 octobre. A vocation commerciale principalement : vitrines de commerces, restaurants, bars, la fête d’Halloween est principalement une bonne occasion de thématiser les soirées étudiantes, concerts ou spectacles.

Cela tombe bien, le côté visuel très prenant de la thématique d’halloween en fait la fête parfaite pour se déguiser, décorer une salle, ou pourquoi pas se faire tatouer ! En effet, cette imagerie qui appelle fortement à l’imaginaire est très populaire pour les motifs de tattoos

Héritée des populations Celts (Irlande, grande bretagne, nord de la gaulle) qui fêtaient la nouvelle année le 1er novembre, et donc la fin d’année au 31 octobre, Halloween, autrefois Samain en gaëlique ancien, est historiquement le moment où les fantômes, lutins, monstres, farfadets ou sorcières et autres goules peuvent re-devenir visibles sur la terre le soir du 31 octobre, grâce à l’ouverture d’une brèche entre le monde des vivants et celui des morts.

Maltraitée par des décennies de guerres religieuse, cette fête païenne qui célébrait le passage de la période sombre hivernale, à la période lumineuse de l’été et des moissons, est devenue une fête nationale aux états-unis vers la fin du 19ème siècle, avec les traditions consistant pour les enfant à se déguiser pour aller quémander des bonbons, en menaçant de jeter des mauvais sorts à ceux qui ne leur en donneraient pas : « Trick or treats« .

Quant aux citrouilles décoratives, découpées avec d’affreuses grimaces et recueillant une lanterne, elles seraient issues d’un très vieux compte Irlandais, celui de Jack O’lantern, un maréchal-ferrant avare et alcooliques, qui se joua du diable en l’empêchant de prendre son âme malgré un pacte conclu avec lui. A sa mort, ne pouvant aller ni au paradis ni en enfer, Jack O’lantern est condamner à errer dans l’obscurité, avec une simple lampe sculptée dans un navet pour trouver son chemin. Navet qui, lors de l’exode massif des Irlandais vers les USA au 19ème siècle, fut remplacé par la cucurbitacée locale du nouveau monde : la citrouille, plus facile à découper.

La citrouille est ainsi devenu le principal symbole d’Halloween. Très visuelle, avec ses couleurs flashy orange vif et vert, elle permet de réaliser des tattoos colorés très sympathiques, et qui peuvent facilement jongler entre un côté fun et une part plus horrifique.

Photos de tatouages d’Halloween



Les commentaires sont fermés.