Follow tattootatouages on Twitter

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tatouages dans le basket nba> Tatouages de stars

Tatouages Allen Iverson, The answer



Tatouages Allen Iverson

Tatouages Allen Iverson

Le joueur NBA Allen Iverson, aka « the answer » a été l’un des premiers joueurs de basket-ball à démocratiser dans la très policée ligue américaine le fait d’arborer de nombreux tattoos visibles sur le terrain. Cette mouvance des joueurs nba tatoués est extrêmement répandue aujourd’hui, et a même inspiré en 2003 : « Tattoos of the NBA and the Stories Behind Them », un livre de Andrew Gottlieb. Les tatouages d’Allen Iverson sont visuellement très proche des tattoos que l’on retrouve dans les rues aux états-unis, chez les membres de gangs. L’histoire de ce joueur sulfureux, qui a failli être lourdement condamné avant son arrivée en NBA à cause d’une rixe dans un bar, est parsemée de coup d’éclats, de faits divers et de rédemption. Revenu en 2010 dans son équipe historique des Philadelphia seventy-sixers (76ers) après des passages peu glorieux chez les Nuggets de Denver, les Detroit Pistons ou brièvement les Memphis Grizzlies, il est l’un des grands meneurs de jeu des années 90 (rookie of the year, 1 fois MVP de la ligue, plusieurs fois all star et meilleur marqueur de la ligue, il a notamment emmené les sixers en finale NBA, perdue contre les Los Angeles Lakers de Kobe Bryant et Shaquille O’Neal en 2001)

Les tattoos d’Allen Iverson et leur signification symbolique

L’amitié et la loyauté à ses amis d’enfance, ceux avec lesquels il a grandit dans son quartier : Il porte le tattoo « Cru thik » (son « crew », sa bande) à 4 endroits sur le corps, dont l’un sous la forme CT, tatoué sur le cou au milieu d’une toile d’araignée et de l’inscription virginia slim. Une déclinaison de ce nom : le tattoo « Dynasty Raider », pour leur capacité à survivre en milieu hostile. « RA Boogie & Loyalty » avec le signe Chinois de la loyauté, son tatouage sur son cou, est en honneur de son ami d’enfance Rahsaan Langford. Son tatoo sur la jambe (I miss my homies et « Tony Clark ») est un hommage à son ami d’enfance assassiné.

– L’amour pour sa famille : ses enfant Tiaura et Deuce (Allen II Iverson) dont il porte les noms sur la peau, de même que celui de sa femme Tawanna sur un tattoo sur le ventre. Les initiales de sa mère et de sa grand mère, surmontées d’une paire de mains jointes dans une prière, sa grand-mère étant morte lorsqu’il était encore très jeune

Ses tattoos expriment également son caractère :

Sa combativité sur et en dehors du terrain : Son épaule gauche est encrée d’une paire de dagues entrelacées et de son credo « Only the strong survive » (seuls les forts survivent). Le tatouage sur son autre bras représente une tête de soldat : il considère sa vie comme une guerre dans laquelle il a été un soldat

Sa fierté, le tattoo « NBN » de son avant-bras gauche signifiant pour « Newport Bad News« , le surnom donné à sa ville natale Newport News, en Virginie. On retrouve le thème de la survie lors de sa jeunesse sur son autre avant-bras, sur lequel il s’est fait tatouer le signe chinois symbolisant le respect. Ce respect qu’il considère comme dû à son égard pour avoir survécu et être resté loyal à ses amis d’enfance. Ce self made man aime également rappeler qu’il s’est construit seul « hold my own » tatoué sur l’épaule droite). Enfin son mollet porte l’inscription « East end » pour son quartier d’origine.

– Son courage et sa force : son tattoo « Fear no one » (« ne craindre personne ») et le crâne hurlant avec une ligne rouge le traversant car « on ne peut le (me) surprendre avec les traits de la peur sur son visage ». Son tatouage FAME (« célébrité » et anagramme de « F*** all my enemies », j’em***** tous mes ennemis ») va dans le même sens. De l’autre côté du dos il porte l’inscription « The realist ». Le tattoo de son biceps gauche veut dire « Force » en tibétain

– Son talent : sa main, symbole de son shoot et donc de sa réussite est ornée d’un tatouage de style graff : « money bags » (littéralement « sacs à argent »), l’autre main portant le tattoo d’un billet d’1 million de dollar au milieu d’une toile d’araignée. Ce côté égocentrique relatif à son talent se retrouve sur ses autres tattoos : une panthère noire sur l’avant bras (pour ses capacités de vitesse, recouvrement du tattoo d’une faucheuse, qui était une version plus agressive), un bulldog (logo des Georgetown Hoyas, son université) et « the answer » (« la réponse »), son surnom, en dessous. VA’s Finest, sur l’avant bras, un peu parodique, montre qu’il est la fine fleur de la Virginie

Les tatouages d’Allen Iverson en photo

Les commentaires sont fermés.