Follow tattootatouages on Twitter

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tatouages dans le basket nba> Tatouages de stars

Tatouages de Carmelo Anthony, New York Knicks



Tatouages Carmelo Anthony

Tatouages Carmelo Anthony


Le joueur NBA des New York Knicks et ancien Denver Nuggets Carmelo Anthony, 3ème choix de draft en 2003, la même année qu’un certain Lebron James est un des scoreurs actuels les plus efficaces et les plus complets de la league. Son ancienne équipe des Nuggets compte d’autres joueurs tatoués célèbres, dont Chauncey Billups (qui l’a accompagné dans son transfert à New York en 2011), Earl Smith III dit J. R. Smith ou encore Chris « the Birdman » Andersen. Carmelo Anthony porte sur la peau un nombre grandissant de tattoos, dont voici un petit aperçu récapitulatif.

– Sur le bras gauche : un ballon de basketball enflammé, un bulldog qui joue aux cartes avec 5 As, son surnom « Melo » en lettres gothiques. Il porte de nombreux tatouages en lettres gothiques sur le corps, pas toujours très lisibles : When the grass is cut the snake will show » (« quand l’herbe sera coupée le serpent se montrera »), Loyalty, Honesty, Blessed and Delivered (Loyauté, Honnêteté, Béni et Délivré). Des inscriptions sur un parchemin ornent sa poitrine, sur le coeur, en dessous d’un collier d’inscription de style gangsta

– Sur le bras droit : un tattoo de ballon de basket avec ses initiales C & A, deux masques, signifiant généralement « Smile Now Cry Later » (« souris maintenant, pleure plus tard »), l’un des masques souriant et l’autre pleurant. Chez Melo, le deuxième masque, digne d’un déguisement d’halloween a un poignard planté dans la tête avec l’inscription « live now, die later » (« vis maintenant, meurt plus tard »). Sur son coude, une toile d’araignée et le nom Kiyan, son deuxième prénom, sur un damier. Ses tatouages sur les bras, qui étaient auparavant des pièces parsemées sont désormais reliés par ce damier, ou encore des flammes, afin de constituer des tatouages intégraux.

– Sur la poitrine, Carmelo Anthony porte plusieurs phrases tatouées dont « No Struggle, No Progress » (pas de lutte, pas de progrès), qu’il a réalisé après avoir subit des échecs en playoffs

Le logo WB de Warner Bros détourné : « WB » sur l’épaule gauche pour West Baltimore. Il pourrait également vouloir dire « no snitchin Warn Brotha », une sorte d’avertissement contre les balances, en argot américain

– Sur l’avant-bras il porte le tattoo d’un serpent enroulé autour d’un poignard, avec des étoiles, l’inscription « Many » en lettres gothiques et sur la main le tatouage du drapeau Porto-ricain. Sur le haut du bras la phrase « Who can I trust ? » (« A qui puis-je me fier? »)

Les tatouages de Carmelo Anthony en images :

Les commentaires sont fermés.